Ce que vous devriez savoir sur l’alimentation des chatons

Ce que vous devez savoir sur l'alimentation des chatons

Ramener un nouveau chaton à la maison est l’un des événements les plus excitants de la vie.

Vous avez planifié, acheté des provisions et vous souhaitez commencer à partager votre maison avec un nouveau compagnon câlin.

Apprendre de saines habitudes alimentaires est l’une des leçons les plus importantes pour un nouveau chaton et propriétaire.

Qu’il s’agisse de votre premier ou de votre quatorzième félin, ces bases vous aideront à rendre les repas de votre chaton aussi nourrissants que possible.

Les 3 règles importantes pour bien nourrir des chatons

Choisissez la meilleure nourriture

La nutrition pendant les neuf à douze premiers mois de la vie de votre chaton est essentielle à sa croissance et à son développement.

Avant d’introduire un nouveau chaton dans votre maison, discutez avec votre vétérinaire de la sélection de la meilleure formule de croissance pour chaton.

La croissance des chats nécessite un équilibre soigneux d’environ 40 nutriments essentiels pour une nutrition optimale.

La plupart des formulations de chaton auront plus de calories, des protéines et des lipides plus élevés que les aliments pour adultes, ainsi que des additifs nutritionnels destinés à améliorer leur développement.

Il existe des choix alimentaires fantastiques et sains comme jamais auparavant. Découvrez la philosophie de votre vétérinaire en matière d’alimentation, passez en revue vos propres croyances, votre style de vie et collaborez pour créer le programme d’alimentation individualisé qui convient le mieux à votre chaton.

Ce avec quoi vous nourrissez votre chaton est la décision la plus importante que vous prenez chaque jour. Soyez minutieux, réfléchi et donnez à votre chaton la meilleure nourriture possible.

Ne tombez pas en proie à un marketing avisé et à des gadgets. Les progrès de la science de la nutrition sont fréquents. La tendance à la mode d’hier pourrait bien être le raté d’aujourd’hui.

Soyez ouvert d’esprit et acceptez que ce qui a fonctionné pour vos autres chats peut ne pas convenir à votre nouveau chaton.

Prévenir les intimidateurs

« Intimidateurs » est le terme que j’utilise pour les chats qui intimident ou menacent les autres au dîner dans les familles comptant plusieurs chats. Le chaton peut facilement devenir victime d’intimidation.

L’intimidateur est souvent en surpoids, alors que les chats restants sont minces. Les gardiens ne voient souvent jamais l’intimidation; c’est presque imperceptible et une fois que le schéma est établi, les autres chats cessent simplement de défier le chat dominant.

L’intimidation commence souvent par un bol de nourriture partagé. L’alimentation en commun nous convient, mais peut créer une tension et une compétition pour les chats.

La clé est de fournir des petits bols de nourriture séparés pour chaque chat. Je recommande de séparer les bols d’au moins deux pieds pour atténuer l’impact des regards menaçants.

Mieux encore, nourrissez certains chats sur une surface surélevée et n’hésitez pas à faire la rotation des lieux d’alimentation. Contrairement à la croyance populaire, on peut apprendre aux chats à manger à des moments spécifiques dans des bols individuels.

Je préconise une alimentation séparée et distincte des chats depuis plus de 25 ans. Tandis que je suivais l’épidémie d’obésité chez les animaux de compagnie au cours de cette période, j’ai également vu l’augmentation des intimidateurs.

J’ai trouvé que séparer les chats pour les nourrir avec leurs plat respectifs contribuaient à réduire le problème de l’intimidation.

Dans la section suivante, je discuterai de la fréquence d’alimentation. Bien sûr, si vous fournissez un buffet toute la journée depuis des années, les chats les plus âgés peuvent d’abord résister. Vous devrez peut-être subir des nuisances et des plaintes pendant deux à trois semaines avant le début de la nouvelle routine.

Fréquence d’alimentation et la bonne quantité pour des chatons

Il est essentiel de fournir suffisamment de calories et une nutrition optimale pour les chatons en pleine croissance. Cela ne signifie pas que vous les nourrissez jusqu’à ce qu’ils soient gros.

Votre vétérinaire vous guidera sur le nombre de calories et la quantité d’aliments à mesure que votre chat se développera au cours de la première année. De nombreux propriétaires de chats essaient de se fier à des guides d’alimentation pour animaux domestiques.

C’est un bon début, mais ce ne sont que des montants suggérés basés sur des moyennes. Votre objectif devrait être de répondre aux besoins individuels et uniques de votre chaton. Votre nouveau chaton n’est pas «comme les autres», ne le nourrissez pas comme tel.

Je préfère des repas fréquents pour les chats. Deux à quatre fois par jour fonctionnent pour la plupart des familles. Pensez à diviser les calories de la journée en un petit-déjeuner, un déjeuner (ou un repas dès votre retour à la maison), le dîner et un dernier repas en fin de soirée.

Ces repas sont plus petits et la plupart des chats finiront leur nourriture en quelques minutes. Si vous faites passer un chat plus âgé au nouvel horaire, vous devrez peut-être ramasser les aliments non finis au bout de dix ou quinze minutes.

Les chats qui ont été victimes d’intimidation peuvent aussi maigrir rapidement, tombant dans de vieilles habitudes de laisser le chat dominant finir avant de manger.

Ils ne doivent pas tarder à apprendre que le nouveau système est plus sûr et leur permet de manger plus confortablement. Les chats ont tendance à être crépusculaires ou plus actifs du crépuscule à l’aube.

De petits repas fréquents et une «collation de minuit» vous aideront peut-être è réduire les appels au réveil de la part de votre chaton à 3 heures le matin.

 

Conclusion

Chaque chaton est précieux. Quoi et comment vous choisissez de le nourrir est le facteur le plus important qui déterminera combien de temps il vivra et de sa qualité de vie.

Prenez le temps d’analyser les habitudes alimentaires que vous transmettez à vos chats et démarrez votre chaton dans un programme santé, en commençant par un bol de nourriture adéquat et optimal.

Si vous avez des questions ou des préoccupations, vous devez toujours consulter ou appeler votre vétérinaire – elles constituent votre meilleure ressource pour assurer la santé et le bien-être de vos animaux de compagnie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chat siamois vilain

 Comportement des chats siamois: Sont-ils vraiment de vilains chats?

chat qui n'aime pas le bain

Est-ce que je devrais laver mon chat? C’est bien ou dangereux?