Euthanasie: Comment faire face à la mort de son animal de compagnie?

S'informer pour mieux vivre un décès

Euthanasie: Comment faire face à la mort de son chat ou de son chien?

Maintenant que vous avez fait le choix difficile d’euthanasier votre animal de compagnie vieillissant ou malade, vous vous posez peut-être des questions:

  • Est-ce que ça lui fera mal ?
  • Puis-je être avec mon chat ou mon chien pendant le processus ?
  • Peut-on le faire chez moi ?
  • Que se passe-t-il après avec son corps?
  • Comment passer à travers cette dure épreuve le mieux possible?

Connaître les faits peut vous aider, vous et votre famille, à vous sentir plus en paix avec ce qui va se passer.

 

Comment se préparer à l’euthanasie de son chat ou de son chien?

Il peut être effectué à domicile ou chez votre vétérinaire. Tous les vétérinaires ne le font pas à votre domicile, il est donc important de vérifier d’abord. Vous voudrez peut-être en rechercher un qui offre ce service.

Prévoyez un moment pour que toute votre famille puisse lui dire au revoir. Si vous avez des enfants, expliquez-leur à l’avance ce qui se passe pour les aider à se préparer à la perte de leur ami.

Si vous choisissez d’aller à la clinique vétérinaire, apportez le lit de votre animal de compagnie avec vous, ou une couverture ou un oreiller confortable, où il pourra se reposer. La plupart des vétérinaires vous fourniront une couverture, mais une couverture de la maison peut être plus apaisante pour votre animal.

 

Comment se passe l’euthanasie d’un animal de compagnie?

Vous pouvez vous asseoir avec votre ami pour la caresser et le réconforter pendant que le vétérinaire lui donne le médicament.

De nombreux vétérinaires donnent à l’animal une injection de sédatif avant le médicament d’euthanasie. Le vétérinaire vous expliquera ce qu’il fait et où il fait la piqûre. Certains vétérinaires n’utilisent un sédatif que si l’animal est effrayé ou ne peut pas se détendre.

La piqûre peut piquer un peu, et le médicament peut avoir des effets secondaires. Parlez donc à votre vétérinaire pour savoir si votre animal devrait l’avoir. S’il est très malade et déjà calme ou s’il a du mal à respirer, il n’en aura peut-être pas besoin.

Le médicament d’euthanasie que la plupart des vétérinaires utilisent est le pentobarbital, un médicament contre les crises d’épilepsie. À fortes doses, il rend rapidement l’animal inconscient. Il arrête les fonctions cardiaques et cérébrales de l’animal, généralement en l’espace d’une ou deux minutes. Il est généralement administré par injection intraveineuse dans l’une de ses pattes.

Lorsque votre animal meurt, ses yeux peuvent ne pas se fermer complètement. Il peut uriner ou déféquer. Vous pouvez le voir avoir des spasmes ou prendre une dernière respiration. Cela peut être saisissant, mais c’est une partie normale du processus. Votre animal ne souffre pas. L’utilisation d’un sédatif rend cette étape moins probable.

 

Comment choisir entre une euthanasie à la maison ou chez le vétérinaire ?

L’euthanasie à domicile peut être plus facile si votre animal a du mal à bouger ou s’il panique chez le vétérinaire.

De plus, s’il y a d’autres animaux chez vous, ils peuvent voir que leur ami est décédé. C’est particulièrement important pour les chiens, en tant qu’animaux de meute, ils peuvent être désorientés s’ils voient un autre chien quitter la maison et ne pas revenir. Les chiens pleurent souvent et recherchent un animal mort après son départ. Bien que moins fréquent chez les chats, c’est tout de même possible aussi.

D’un autre côté, vous ne voudrez peut-être pas associer votre maison à la mort d’un animal de compagnie bien-aimé. Les enfants peuvent eux aussi être bouleversés de voir cela arriver. Ou vous pouvez ne pas vouloir être présent lorsque votre animal de compagnie décède.

Ce sont donc des points à apprendre en considération.

 

Devriez-vous incinérer ou enterrer votre animal?

Pour votre sérénité, il est préférable d’y réfléchir avant d’affronter le problème. Si vous ne souhaitez pas garder les restes de l’animal, votre clinique vétérinaire fera appel à une entreprise pour l’incinérer avec d’autres animaux (le coût sera d’environ 50$ à 400$, selon sa taille et son poids).

Sinon, vous avez deux possibilités : soit vous emportez le corps pour l’enterrer vous-même, soit vous choisissez l’incinération individuelle et vous récupérez les cendres. Elles vous seront rendues dans une urne que vous pourrez enterrer, placer dans un columbarium ou garder à la maison, à moins que vous ne préfériez les disperser dans un endroit de votre choix.

De nombreuses entreprises proposent un service de crémation privé, auquel le maître peut assister s’il le souhaite; certaines filment même la procédure pour assurer à leurs clients qu’il s’agit de leur animal de compagnie et qu’il est seul dans l’incinérateur (environ 250$ à 450$). De plus en plus de personnes choisissent cette option, qui permet un rite funéraire assez semblable à celui auquel nous sommes habitués avec les humains.

Si vous avez un jardin ou un terrain, vous pouvez également décider d’y enterrer votre animal. Sachez toutefois qu’un règlement du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs interdit cette démarche.

Légalement, nos animaux de compagnie sont définis comme des “matières résiduelles”, au même titre que les ordures ménagères, et nous ne sommes donc pas autorisés à les enterrer ailleurs que dans un site autorisé. Toutefois, ils peuvent être jetés à la poubelle. Malgré cela, de nombreux propriétaires négligent cette consigne et enterrent leur compagnon sur leur propriété, au pied d’un arbre, par exemple.

La dernière option est d’enterrer ses restes ou ses cendres dans un cimetière pour animaux de compagnie, ou de placer l’urne dans un columbarium. Certains cimetières ont une section réservée aux animaux de compagnie et les frais varient en fonction de la taille de l’animal et du service choisi.

 

Comment vivre la mort d’un animal qui nous est cher?

Après avoir pris soin de votre animal durant toute sa vie, l’euthanasie est la dernière étape. Veillez à ce que votre ami soit traité avec compassion et dignité dans ses derniers moments. N’oubliez pas de prendre le temps de faire votre deuil, car le décès d’un membre de notre famille est toujours un moment difficile et votre chat ou votre chien est un membre intégral de votre famille.

Regardez ci-dessous une vidéo tout à fait touchante d’un homme qui dit au revoir à son chat mourant, après 13 ans de vie commune.

 

C’est une moment déchirant et très représentatif du lien affectif qui nous unis avec nos chers animaux de compagnie.  Si vous avez un chat ou un chien, je suis certaine que vous pouvez sentir sa peine…

Dans ce moment difficile, essayez d’accepter ce qui est arrive pour évitez un temps de dépression. Comme avec le deuil d’un être cher, le temps aide beaucoup et avec le temps qui passe, la tristesse s’estompe graduellement.

 

Vous aimeriez partager vos expériences? Écrivez-nous dans les commentaires!  Vous pouvez également vous joindre à notre groupe Facebook pour partager des photos de vos chats!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page